Fermer
Albums

SONNEURS

RUN – Wolfgang Mitterer
Ode Funêbre à Tristan – Susumu Yoshida
SPAS – Samuel Sighicelli
Sans Titre Provisoire – Erwan Keravec
To Air One – Bernard Cavanna

Avec
Erwan Keravec – cornemuses
Guénolé Keravec – trélombarde
Erwan Hamon – bombard
Mickaël Cozien – biniou

« Après 16 pièces en musique contemporaine, en solo (Nu-Piping) et avec des chanteurs (VOX), j’ai souhaité voir s’il est possible d’étendre mon envie de nouvelles musiques pour instruments traditionnels au-delà de la cornemuse. Pour cela, j’ai constitué un quatuor avec les quatre instruments de la tradition sonnée en Bretagne : la bombarde et le biniou koz, les deux instruments historiques ; la cornemuse écossaise devenue bretonne depuis un siècle ; et la trélombarde inventée dans les bagadou, il y a 20 ans. Ce quatuor est « culturé » et propose un son brut, un timbre riche, le son continu du biniou et la cornemuse, une présence resserrée dans le spectre sonore et, bien sûr, un son puissant. Un beau terrain de jeu pour les compositeurs que j’ai sollicités. » Erwan Keravec

Le joueur de cornemuse écossaise se nomme sonneur, mot noble et beau qui donne son titre à cet album aux allures d’astre noir, incomparable à rien de ce qui se produit ordinairement. Si on pense parfois au gagaku japonais pour les micro-tons, à Ascension de Coltrane et à l’avant-garde russe pour l’élévation des stridences et la fureur d’idéal, aucune de ces réminiscences ne parvient à rattacher à la terre cette œuvre irrémédiablement solitaire par la puissance et la singularité. Quand, à l’appel d’Erwan Keravec, cornemuse, biniou, bombarde et trélombarde sonnent, les murs s’effondrent et les âmes frémissent, sentant l’approche si exaltante, si rare, de l’inconnu.

Les Inrocks, mai 2017